Peau d’ânon et cuir d’anette

Conte de Peau d’âne dans un style d’époque qui veut offrir également aux plus jeunes la chance et le plaisir d’écouter de la musique baroque.

Sur scène, un rideau fermé !

Seules les fesses imposantes d’un âne gris s’offrent à la vue du spectateur ! Un autre âne bien plus vieux entre en scène, pelé, l’oreille basse.

Il essaie de voir ce que l’autre regarde. Bing ! Un coup de sabot ! Il est si maladroit, mais tellement attendrissant et plein d’amour pour la jeune princesse…

Il est partout avec elle : dans le château avec le roi et la reine, dans la forêt sombre lorsqu’elle s’enfuira vêtue de la peau d’âne, dans la petite chambrette où elle se fera belle.

Autour d’eux, une fée un peu fofolle, un roi et une reine en fer, un ministre tatillon, un clavecin et son claveciniste, une viole de gambe et son gambiste. Parfois aussi quelques enfants…

Auteur : Charles Perraul
Artistes : Isabelle FALLOT, Conrad Wilikinson, Roland Peruzzi, Gaëtan Girard, Anne Goworowska
Metteur en scène : Anne Goworowska

 



Laisser un commentaire