« Improbabilités et imposture  » & « Transparence blanc » Cie Emmanuel Grivet

Improbabilités et imposture Transparence blanc

Cie Emmanuel Grivet

Improbabilités et imposture

Conception : Emmanuel Grivet / Plateau : Emmanuel Grivet, un artiste invité plus deux spectateurs / Musique : Avishaï Cohen, Nabida / Scénographie et lumières : Emmanuel Grivet, Sylvie Commagnac. Production compagnie Emmanuel Grivet, Ville de Tournefeuille. Avec le soutien de la DRAC Midi-Pyrénées et de la Région Midi-Pyrénées. La compagnie est en convention de partenariat avec la ville de Tournefeuille depuis 2001.

Transparence blanc

Conception, chorégraphe et danse : Emmanuel Grivet / Musique : John Adams, Marc Calas, Philip Glass / Scénographie et lumières : Emmanuel Grivet, Sylvie Commagnac. Production compagnie Emmanuel Grivet, Ville de Tournefeuille. Co réalisation Le Regard du Cygne (Paris). Avec le soutien de la DRAC Midi-Pyrénées et de la Région Midi-Pyrénées. La compagnie est en convention de partenariat avec la ville de Tournefeuille depuis 2001.

Improbabilités et imposture

Une pièce de danse improvisée sur la création d’une pièce de danse. Pour de vrai. Pour cela, la rencontre et la mise en jeu de quatre personnes n’ayant nulle expérience commune, voire même qui ne se connaissent pas, réunies pour l’occasion, et embarquées par Emmanuel Grivet dans cette aventure improbable. Utopie de l’instantané qui fait signe, équilibres de la chair et de l’âme qui s’exposent, funambulisme, ils se prêtent au jeu, voisinent avec le feu, avec le rire, avec le risque…. Vous avez dit imposture ?

Transparence blanc

Un solo blanc, c’est-à-dire où les couleurs, les humeurs, les états sont projetés sur le corps d’un homme, espace neutre et blanc, écran passager de petites histoires, de fragments, de bribes, de bulles de vie et de mémoire qui apparaissent, s’impriment et disparaissent. Entre présence et absence à soi-même, aspirations et abandons naissent et se croisent, se déploient et se répondent, donnés à voir bruts, dans l’instant : l’être-là du corps, traversé par les ombres et les lumières de l’intérieur.

La compagnie Emmanuel Grivet explore des formes de spectacle mêlant intimement matériaux chorégraphiques écrits et compositions instantanées. Les pièces issues de cette démarche s’enracinent dans une recherche approfondie sur le corps et sur le mouvement et interrogent le rapport entre les êtres et les conditions de la représentation. Les derniers travaux de la compagnie sont centrés sur le rapport au temps, à la fois dans son aspect dynamique, – la fuite du temps, l’accélération et le zapping –, comme dans son aspect intime ou encore. Emmanuel Grivet poursuit aujourd’hui une oeuvre chorégraphique variée et collabore avec de nombreux artistes chorégraphes, danseurs, compositeurs, plasticiens, dans le champ de l’improvisation en spectacle, sur des projets de créations, performances et de recherche en France comme à l’étranger lointain (Afrique, Asie, Amérique du Sud).

 

Pour en savoir plus sur cet artiste :
EmmanuelGrivet



Laisser un commentaire