Le Ciel s’en fout ! de Germinalle /Cie Libres voix

Germinalle, auteur, compositeur, interprète est née le 3 janvier 2008 à Bérulle en Champagne-Ardenne. A l’âge de 35 ans, sa rencontre avec Céline Mouton, sa pianiste, lui permet d’enregistrer son premier album « Le ciel s’en fout ! » en mai 2009. Germinalle a pour maîtres ..Richard Desjardins.., Jacques Brel, Jacques Higelin, Charles Aznavour, Léo Ferré et Michèle Bernard, et fait de la véritable chanson française, de la chanson à texte.

Ses textes sont engagés lorsqu’elle parle d’une réalité sociale, ils sont poétiques lorsqu’elle parle d’amour, drôles lorsqu’elle se moque de son prochain ou d’elle-même. Ils se partagent naturellement parce que les gens ont soif d’humanité, d’histoires où ils se reconnaissent, de faits qu’ils vivent au quotidien. Elle écrit dans sa langue maternelle en langage tantôt soutenu, tantôt familier où elle prend la liberté d’user de quelques mots interdits aux enfants qui viennent appuyer certains de ses haussements de ton.

On définit sa voix comme particulière et rare. Cet instrument n’a pas toujours été un allié mais aujourd’hui, il plaît, il charme. Ce qui charme tout autant, c’est la sobriété de ses concerts. La seule complicité de sa pianiste suffit à donner une dimension humaine à son univers musical.

Le public de ses 20 premiers concerts (Champagne-Ardenne, Ile de France, Bourgogne, Belgique…) lui a confirmé qu’elle a une place à occuper dans le paysage de la chanson française. La particularité de ses textes et la sincérité qui se dégage de son interprétation confirment que Germinalle est là pour donner, provoquer des émotions, faire ressurgir des souvenirs et partager le présent. Il y a des valeurs qui nous grandissent et elle y tient !

Sur scène, cette artiste est fragile, aimante, révoltée, généreuse. Germinalle est une femme faite de contradictions, de malaises, d’amour, d’euphorie, de croyances… Elle  chante la vie comme elle s’offre.

Pour en savoir plus sur cette artiste :Germinalle

 



Laisser un commentaire